Comment Repérer Une Fausse Rolex ?

Comment Repérer Une Fausse Rolex ?

Victime de son succès, Rolex subit chaque année une déferlante de millions de pâles copies de ses modèles. Après avoir affronté la crise liée à l’essor du quartz, l’industrie horlogère doit faire face à son plus grand ennemi : le fléau des imitations et autres reproductions frauduleuses. D’ailleurs, les contrefaçons arrivent en tête des recherches Google lorsqu’on tape le nom d’une marque, quelle qu’elle soit. Les revendeurs de fausses montres de luxe ne cessent de draguer les touristes pour leur proposer des garde-temps censés faire le même effet qu’une montre de prestige. En tête de liste des victimes des contrefacteurs : Rolex.

fausse rolex submariner
fausse rolex submariner

La Submariner en acier avec date est probablement le modèle de contrefacon rolex le plus célèbre et le plus contrefait. La version originale possède un boîtier et un bracelet en acier, un mouvement mécanique à remontage automatique certifié chronomètre officiel COSC et une lunette tournante. Elle propose également les fonctions heure, minute, seconde centrale et guichet dateur (loupe x 2,5, des index cerclés en or gris, un verre saphir traité antireflet, une couronne et un fond vissés et une étanchéité allant jusqu’à 300 mètres.

De leur côté, les copies sont de plus en plus perfectionnées, il faut donc aller chercher des détails au plus profond de l’identité de la montre. Sur une vraie Submariner, les cornes du boîtier dépassent légèrement (1 mm) le dernier maillon du bracelet. La partie métallique qui entoure la lunette est plus large et le protecteur de remontoir plus fin sur l’originale. Du côté de la typographie, les marquages sont en général différents : lettres à pattes sur une Rolex, le plus souvent bâtons sur une contrefaçon.

Plus compliqué à remarquer, il vous faudra probablement une loupe pour vous en rendre compte, le guichet de la date est plus petit sur une réplique et la loupe moins grossissante. Quant aux lettres, elles sont moins espacées. De moins en moins fréquents mais toujours présents, les index à 6 heures et à 9 heures sont plus épais sur les fausses rolex submariner ; de plus, on observe parfois des index des minutes plus longs, qui touchent le cerclage métallique autour du cadran. Les puristes ne passeront pas à côté du f de « ft » (pour feet), aligné sur le 1000 pour les copies, alors que sur les originales il plonge légèrement en dessous du 0.

copie rolex submariner
copie rolex submariner

Ouvrir la boîte, pas si évident

Les Submariner sont les modèles les mieux copiés extérieurement. Pour être sûr de la qualité et de la provenance de la montre, il faut impérativement ouvrir la boîte afin de se rendre compte que le calibre est une copie de mouvement ETA (fabricant suisse de mouvements de qualité). Sur la contrefaçon, on remarquera en général que le mouvement est plaqué or, que ses finitions sont d’une piètre qualité esthétique. On note également la dissimulation de certaines pièces. Les inscriptions ont en général un rendu carrément bas de gamme, et on aperçoit même la couronne Rolex pas cher sur le rotor, ce qui n’est pas le cas sur un original. Les plus avertis se rendront compte que, sur les imitations, il est en général écrit « 25 jewels », alors que sur le calibre ETA 3135 présent sur la majorité des Submariner, on compte en réalité 31 rubis.

Vrai mouvement

Une dernière astuce, simple et pratique : faites tourner la tige afin de voir le sens du mouvement des aiguilles. Dans la plupart des cas, sur une contrefaçon, elles iront dans le sens inverse d’un remontage classique !

Cet article a un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu